Créer un site internet

16 février 1943

Boeing B-17F-5-DL* "Shak Hak" (s/n 42-2967 code PU-G)

au large de l’île de Bréhat (22)
* B-17F-1-DL selon une autre source

(contributeurs : Jean-Michel Martin, Daniel Dahiot)

Boeing b 17f 42 2968

Equipage (303rd BG, 306th BS) :

Tous les membres de l'équipage ont le statut de "Missing in Action or Buried at Sea" et sont inscrits sur les " Tablets of the Missing" au "Brittany American Cemetery" de St. James, France.

- (Pilote) 1st Lt. William H. BREED (matricule O-431245), tué

- (Co-Pilote) 2nd Lt. Harry T. SAMPLE Jr. (matricule O-661872), tué

- (Navigateur) 1st Lt. Homer R. ALLEN (matricule O-726967), tué

- (Bombardier) 2nd Lt. Homer N. SANTERRE (matricule O-727120), tué

- (Opérateur radio - mitrailleur) T/Sgt. Joseph M. HERBERT (matricule 32098944), tué

- (Mitrailleur supérieur) T/Sgt. Stanley PUTALA (matricule 11010815), tué

- (Mitrailleur ventral) S/Sgt. Mathias A. KUFFEL (matricule 19079126), tué

-(Mitrailleur latéral gauche) S/Sgt. Roy C. LOKEN (matricule 16046842), tué

- (Mitrailleur latéral droit) Sgt. Michael J. HALPIN (matricule 11061854), tué

- (Mitrailleur de queue) S/Sgt. James H. LENTZ (matricule 37144914), tué

L'HISTOIRE

Au large de l'île de Bréhat, Côtes du Nord, mardi 16 février 1943.

En fin de matinée, crash en Manche à 32 kilomètres au nord-est de Bréhat du Boeing B-17F immatriculé 42-2967 PU-G. Il appartenait au 303th Bomb Group, 360th Bomb Squadron de la 8th Air Force. La lettre d’empennage était le G. Le surnom donné par l'équipage à leur bombardier était ''Shak Hak''. L'avion était basé à Molesworth, dans le Comté de Cambridge, Angleterre.

L'objectif était le bombardement de la base sous marine de Saint Nazaire (sud Bretagne) et l'objectif secondaire la base sous marine de Kéroman à Lorient. Le copilote était le 2nd Lieutenant Harry T. Sample Jr., l'officier navigateur le 1st Lieutenant Homer R. Allen et le bombardier le 2nd Lieutenant Homer N. Santerre. Le Technical Sergeant Joseph M. Herbert était radio mais en cas de besoin pouvait intervenir comme mitrailleur. A la tourelle supérieure se trouvait le Technical Sergeant Stanley Putala, mitrailleur. Dans la tourelle ventrale sous le B-17 se trouvait le Staff Sergeant Mathias A. Kuffel. Les mitrailleurs latéraux étaient le Staff Sergeant Roy C. Loken, à gauche, et le Sergeant Michael J. Halpin, à droite qui, lui, remplaçait sur cette mission le Sergeant Samuel D. Easter, souffrant. Le mitrailleur de queue était le Staff Sergeant James H. Lentz.


L'équipage du B-17F 'Shak Hak' le 14 octobre 1942 
(de gauche à droite, debout) 1st Lt. William H. Breed, 2nd Lt. Harry T. Sample, Jr, 1st Lt. Homer R. Allen, 2nd Lt. Homer N. Santerre
(devant - pas dans l'ordre) T/Sgt Stanley Putala, T/Sgt Joseph M. Herbert, S/Sgt Samuel D. Easter (remplacé le 16 février 1943 par Roy C. Loken), S/Sgt James H. Lentz, S/Sgt Mathias A. Kuffel.

Photo © with courtesy of  303rd Bomb Group Association "Hell's Angels"

Le décollage eut lieu à 8 heures 45. Préalablement, le briefing informant les pilotes sur leur objectif eut lieu à 5 heures 30. Tous les équipages étaient à bord de leurs appareils à 7 heures pour préparer leurs postes respectifs et assurer la bonne marche des appareils. Le 303rd Bomb Group alignait ce jour-là 14 bombardiers qui allaient se joindre à d'autres avions pour une formation en escadrille. Le leader de toute cette armada aérienne était le colonel Robinson, assisté de son copilote le capitaine Lew Lyle. Ces derniers, après une heure de vol, se trouvèrent confrontés à des difficultés à bord de leur B-17. En effet la radio de bord posait problème rendant impossible les communications dans l'interphone. Les dix hommes d'équipage ne pouvaient plus communiquer entre eux. La décision de quitter la formation et de rentrer à la base fut prise immédiatement. Un nouveau leader fut désigné par le colonel Robinson ; il confia cette responsabilité au capitaine Frédéricks, pilote du B-17 ''Iza Vailable''. Désormais à 13 au sein du groupe, les bombardiers se dirigèrent vers leur objectif. Ils arrivèrent sur zone avant 10 heures. D'une altitude de 25 000 pieds (environ 7500 mètres), ils larguèrent leurs cargaisons de bombes, soit au total 31 tonnes en projectiles de 250 et 500 kilos. Le rapport de mission indiqua un objectif atteint, bien qu'un rideau de fumée cachait la base. La flak fut modérée et une cinquantaine d'avions allemands furent reconnus. Cinq chasseurs allemands furent touchés sérieusement. Hélas, deux B 17 du 303éme Bomb Group furent perdus. Le premier, le ''Spook'', appartenant au 358th Bomb Squadron - 303rd Bomb Group, piloté par le Lieutenant Dunnica, fut touché sérieusement sur 3 moteurs et tomba en mer au large de Crozon, entrainant dans la mort 5 membres d'équipages. 4 eurent la vie sauve car ils réussirent à embarquer sur un canot gonflable, qui fut mitraillé par les chasseurs allemands, mais heureusement sans aucun dommage pour les rescapés. Ils rejoignirent ainsi le littoral breton et furent faits prisonniers sur la plage.

Pour le second, la mission du B-17 ''Shak Hak'' fut tragique. L'appareil assura le bombardement comme prévu. Lors du passage sur la cible, il fut atteint par un coup au but dans un des moteurs. Le lieutenant Breed décida un retour immédiat vers l'Angleterre. Hélas, lorsqu'il survola la Manche, il fut repéré par la chasse allemande qui s'acharna sur lui, entraînant sa chute en pleine mer à environ 32 kilomètres de l’île de Bréhat, Côtes du Nord à cette époque (positionnement : 49°00 Nord /03°00 Ouest). Les dix aviateurs périrent dans cet accident. Leurs corps ne furent jamais retrouvés. Leurs noms sont inscrits sur le mur des disparus au cimetière américain de Saint James, dans la Manche, au sud de la Normandie, sauf le sergent Putala, dont le nom figure sur le monument des disparus américains du cimetière de Cambridge en Angleterre. Le Lieutenant William H. Breed fut promu capitaine à titre posthume les jours suivants.

Ce 16 février 1943, la 8th Air Force perdit 5 autres bombardiers au cours de cette mission sur Saint Nazaire : 

FINISTÈRE

- B-17F-25-BO 'Spook' #41-24541 (code VK-B), 303rd BG - 358th BS, au large de la presqu'île de Crozon

MORBIHAN

- B-17F-30-BO 'The Hun Hunter' #42-5058 (code WF-H), 305th BG - 364th BS, Molac "Le Favre"

- B-17F-5-VE #42-5717 (code RD-F), 306th BG - 423th BS, Guillac "La Ville Dan"

- B-17F-27-BO 'Boomerang' #41-24611 (code JJ-W), 305th BG - 422th BS, Pleucadeuc "Etang de Gourvana"

LIEU NON CONFIRMÉ

- B-17F-40-BO #42-5175 (code GY-?), 306th BG - 367th BS, tombé soit au large des Côtes d'Armor, soit à Locoal Mendon (Morbihan). L'étude est en cours

QUELQUES NOTES SUR L'EQUIPAGE ET SUR L'AVION
Source : 303rd Bomb Group Association "Hell's Angels" website et l'American Air Museum

1st Lt. William H. BREED (pilote)
6 missions effectuées en tant que pilote (+ une mission avortée suite à des problèmes au décollage) sur 3 appareils différents :
- B-17 'Shak Hak' s/n 42-2967 (360th BS), code PU-G : assigné pilote de cet avion le 15 juillet 1942 à Gowen Field, Boise, Idaho, 4 missions lui furent créditées [missions n°1, 2, 6 (ennuis au décollage, non créditée), 9 et 16]. Une mission (n°11) fut effectuée avec un autre équipage pour un total de 5 missions créditées. L'équipage fut affecté à l'avion le 15 juillet 1942. Il nomma l'avion à Kellogg Field, Battle Creek, Michigan. A Kellogg Field du 7 septembre au 13 octobre 1942. L'équipage et son avion quittèrent Kellogg Field pour Molesworth (Angleterre) le 13 octobre 1942 avec un passager, le S/Sgt William C. Fluke (360th BS Operations Unit Staff). Ils arrivèrent à Molesworth le 24 octobre 1942.

- B-17 'Beats Me' s/n 41-24567 (360th BS) code PU-J - 1 mission créditée [mission n°4 - appareil porté manquant à la mission n°11, le 23 janvier 1943, lors de sa 7e mission, et se crasha dans le Morbihan près de Pluvigner].

- B-17 'Thumper' s/n 41-24579 (360th BS) code PU-F - 1 mission créditée [mission n°1 du 17 novembre 1942 - l'appareil effectua un atterissage sur le ventre en Angleterre lors de la mission n°11, le 23 janvier 1943].

2nd Lt. Harry T. SAMPLE (co-pilote)
5 missions effectuées, toutes avec William H. BREED (les missions n°1, 4, 9, 10 et 16).

1st Lt. Homer R. ALLEN (navigateur)
5 missions effectuées, toutes avec William H. BREED (les missions n°1, 2, 4, 9 et 16). Affecté comme navigateur sur le 'Shak Hak' le 15 juillet 1942 à Alamogordo field, Nouveau Mexique. Effectua la traversée de l'Atlantique à bord de l'avion en octobre 1942. Homer R. ALLEN était né le 22 janvier 1919. Il était le fils de M. et Mme Jessie Floyd ALLEN. Il était marié à Dorothy Fay ALLEN. Il était de Ventura, en Californie. Il fut diplômé en 1942 de l'UCLA (Bachelor of Science Degree). Il était également membre du campus du Naval Reserve Officer Training Corps (NROTC). Il fut nommé officier le 4 juillet 1942.

2nd Lt. Homer N. SANTERRE (bombardier)
6 missions effectuées, dont 5 avec William H. BREED (les missions n°1, 2, 4, 10 et 16 - il fut remplacé par le 2nd Lt. Earl J. DUMONT sur la n°9) et 1 avec le Capt Jacob W. FREDERICKS (mission n°15).

• T/Sgt Stanley Putala (mitrailleur supérieur)
7 missions effectuées, dont 6 avec William H. BREED (les missions n°1, 2, 4, 9, 10 et 16) et 1 avec le Major Richard D. CALLAWAY en tant que mitrailleur latéral droit.

• T/Sgt Joseph M. HERBERT (radio - mitrailleur)
7 missions effectuées, dont 6 avec William H. BREED (les missions n°1, 2, 4, 9, 10 et 16) et 1 avec le Capt. Lewis E. LYLE et le Lt. Col. Charles E. MARION (mission n°12). HERBERT fut affecté comme opérateur radio du 'Shak Hak' le 15 juillet 1942, à Alamogordo field, Nouveau Mexique. Il arriva en Angleterre à bord de l'avion en octobre 1942.

• S/Sgt Mathias A. KUFFEL (mitrailleur ventral)
5 missions effectuées, dont 4 avec William H. BREED (les missions n°4, 9, 10 et 16) et 1 avec le Major Richard D. CALLAWAY (mission n°8). Il fut assigné à la mission n°12 avec le 1st Lt George J. OXRIDER (358th BS) mais la mission fut avortée. Il fut remplacé par le S/Sgt Allan E. MAGEE sur les missions n°1 et 2. 

• S/Sgt Samuel D. EASTER (mitrailleur latéral gauche)
3 missions effectuées, toutes avec William H. BREED (les missions n°1, 2 et 4). Il était mitrailleur latéral droit sur la n°4. Il fut remplacé au poste de mitrailleur latéral gauche par le S/Sgt Roy C. LOKEN sur les missions n°9, 10 et la mission fatale n°16. EASTER fut affecté comme mitrailleur du 'Shak Hak' le 15 juillet 1942, à Alamogordo field, Nouveau Mexique. Il arriva en Angleterre à bord de l'avion en octobre 1942.

• S/Sgt James H. LENTZ (mitrailleur arrière)
7 missions effectuées, dont 6 avec William H. BREED (les missions n°1, 2, 4, 9, 10 et 16) et 1 avec le Major Richard D. CALLAWAY (mission n°8).

• Mitrailleurs latéraux droit ; l'équipage de William H. BREED n'avait pas de mitrailleur droit attitré
S/Sgt Charles L. ROTH - 9 missions effectuées dont 2 avec William H. BREED (missions n°1 et 2) et 7 missions avec d'autres pilotes en tant qu'opérateur radio (missions n°3, 7, 8, 9, 10 et 11). Devint prisonnier de guerre le 23 janvier 1943 (mission n°11 sur Lorient, France) lors du crash du B-17F 'Beats Me' s/n 41-24567 (360th BS) code PU-J.
- S/Sgt Roy C. LOKEN - 4 missions effectuées, toutes avec William H. BREED - Mitrailleur latéral droit (mission n°4) ou gauche (missions n°9, 10 et 16).
Sgt Michael J. HALPIN - 2 missions effectuées avec William H. BREED (missions n°10 et 16). HALPIN fut affecté au 360th BS comme mitrailleur le 1er juillet 1942 à Alamogordo field, Nouveau Mexique, sans qu'on sache s'il fut affecté à un équipage en particulier. On ne sait pas quand il est arrivé à Molesworth, Angleterre.  
Sgt Billie L. STANER - 5 misisons effectuées dont 1 avec William H. BREED (mission n°9) et 4 avec d'autres pilotes (missions n°4, 5, 7 et 11).

• Les 5 missions du B-17 'Shak Hak'
- 17 novembre 1942 : base sous-marine St. Nazaire, France.
Equipage : 1st Lt. William H Breed (pilote), 2nd Lt. Harry T. Sample, Jr. (co-pilote), 2nd Lt. Homer R. Allen (navigateur), 2nd Lt. Homer N. Santerre (bombardier), T/Sgt. Stanley Putala (mitrailleur supérieur), T/Sgt Joseph M. Herbert (opérateur radio), S/Sgt. Alan McGee (mitrailleur ventral), S/Sgt. Samuel D. Easter (mitrailleur latéral gauche), S/Sgt. Charles L. Roth (mitrailleur latéral droit), S/Sgt. James L. Lentz (mitrailleur arrière).

- 18 novembre 1942 : base sous-marine St. Nazaire, France.

Equipage : 1st Lt. William H Breed (pilote), 1st Louis M. Schulstad (co-pilote), 2nd Lt. Homer R. Allen (navigateur), 2nd Lt. Homer N. Santerre (bombardier), T/Sgt. Stanley Putala (mitrailleur supérieur), T/Sgt Joseph M. Herbert (opérateur radio), S/Sgt. Alan McGee (mitrailleur ventral), S/Sgt. Samuel D. Easter (mitrailleur latéral gauche), S/Sgt. Charles L. Roth (mitrailleur latéral droit), S/Sgt. James L. Lentz (mitrailleur arrière).
- 3 janvier 1943 : base sous-marine St. Nazaire, France.
Equipage : 1st Lt. William H Breed (pilote), 2nd Lt. Harry T. Sample, Jr. (co-pilote), 2nd Lt. Homer R. Allen (navigateur), 2nd Lt. Earl J. Dumont, Jr. (bombardier), T/Sgt. Stanley Putala (mitrailleur supérieur), T/Sgt Joseph M. Herbert (opérateur radio), S/Sgt. Mathias A. Kuffel (mitrailleur ventral), S/Sgt. Roy C. Loken (mitrailleur latéral gauche), S/Sgt. Billie J. Staner (mitrailleur latéral droit), S/Sgt. James L. Lentz (mitrailleur arrière).

- 23 janvier 1943 base sous-marine Lorient, France

Equipage : Capt. Jacob W. Fredericks (pilote), 2nd Lt. Arthur C. Way (co-pilote), 1st Lt. Milton S. Fonorow (navigateur), 2nd Lt. Otis A. Hoyt (bombardier), T/Sgt. Michael S. Hlastala (mitrailleur supérieur), S/Sgt Richard J. Smith (opérateur radio), S/Sgt. Howard N. Nardine (mitrailleur ventral), Sgt. Harvie L. Collins (mitrailleur latéral gauche), Sgt. Henry G. Schneiderman (mitrailleur latéral droit), S/Sgt. Gilbert A. Murray (mitrailleur arrière).
- 16 février 1943 (dernière opération) : base sous-marine St. Nazaire, France

 

Jean Michel MARTIN, Daniel DAHIOT. ABSA 39-45, mars 2014

Sources :
- MACR Missing Air Crew Report Numéro : 15116.
- 303rd Bomb Group Association "Hell's Angels" website. Recherches effectuées par l'historien émérite Harry D. GOBRECHT.
- l'American Air Museum

Profil en couleur du B-17 - Jean Marie Guillou (Target for today)

Remerciements à l'Association ''Freedom's Angels'', Quimper (www.freedoms-angels.fr) et à l'association du 303rd Bomb Group "Hell's Angels" (website)

 

ANNEXE : MACR (Missing Air Crew Report) 15116
Le dossier complet incluant les courriers entre la fiancée de Joseph M. Herbert, Margaret Richter, et l'armée. 
A noter également que la page 13 de ce document évoque le nom de Santree et non Santerre pour le bombardier. 

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×